Avertir le modérateur

Roger KAROUTCHI

  • *ALAIN JUPPÉ à SURESNES: pour soutenir CHRISTIAN DUPUY*

    ALAIN JUPPÉ À SURESNES POUR SOUTENIR CHRISTIAN DUPUY.

    Crédit Photos©Morgane BRAVO2.jpg

    ALAIN JUPPÉ  & CHRISTIAN DUPUY.

    BREF APERCU,

    Alain Juppé à Suresnes & Présentation LA LISTE DE "RASSEMBLER SURESNES" :

    Link : http://monsuresnes.blogspot.fr/2014/03/suresnesalain-juppe-liste.htm

     

    Bien à vous,

    @MorganeBravo

  • Annonce *Candidature de MorganeBRAVO aux #européennes2014*

     

     

    Candidature de Morgane BRAVO

    aux élections européennes de 2014

    pour la région Île-de-France


    Morgane BRAVO, avocate de formation, études et expérience diplomatique, franco-mexicaine. Je suis candidate aux élections européennes de 2014, dans la circonscription d’Ile de France, pour faire gagner l’UMP, et notre famille politique.

    Mon vif plaidoyer en faveur de l’Europe, ne date pas d’hier et n’est pas à démontrer. Européenne convaincue, ancienne Stagiaire « Stage officiel » (Blue Book) de la Commission Européenne au sein du Secrétariat Général à Bruxelles. Depuis 2006, j'anime le Blog : *UNION EUROPEENNE*EUROPÄISCHE UNION*EUROPEAN UNION*UNION EUROPEA...* 

    2014 est une élection historique. Pour la première fois, l'élection du Parlement européen va revêtir un enjeu de pouvoir puisque chaque famille devra établir son programme, au niveau européen, pour faire élire son candidat à la commission. Car, dans le cadre fixé par le traité de Lisbonne, le président de la Commission doit être élu par les eurodéputés sur la base d'une proposition faite par le Conseil européen en tenant compte des élections au Parlement européen.


    Le Futur de l’Europe

    Quelle Europe voulons-nous ? 2013 étant l’année européenne des citoyens (AEC), nous devons mettre en place un projet spécifique, audacieux et innovant. Il n’est pas vrai que l’Europe soit un problème, soit coupable de la crise, c’est au contraire l’histoire d’un succès. Face à la montée de l'euroscepticisme, la droite française doit tenir un nouveau discours, très européen. Aujourd'hui, la France doit reprendre la main en Europe. Reconstruire son influence doit être sa priorité. L’UMP a un devoir particulier pour construire un projet européen crédible. Avec un message faible, nous risquerions de créer les conditions pour que le futur Parlement européen soit le plus anti-européen de l’histoire de l’Union européenne. Au sein de l'Union européenne, la France doit regagner l'influence qu'elle a perdue. Au Conseil, la France doit retrouver des alliés, être plus présente dans les négociations, affirmer des lignes claires, sortir de l'ambiguïté et de l'amateurisme permanents. Au Parlement européen, les partis doivent envoyer des députés qui prennent en main de grands dossiers européens et internationaux, Bilingues ou Trilingues, qui s'engagent à rester au Parlement et à ne pas s'enfuir à la première élection nationale venue. A la Commission, les Français de droite doivent saisir l'occasion d'occuper les postes les plus importants dès que l'occasion se présente. Avec la présidence de Nicolas Sarkozy, nous avions eu la preuve de la force de la volonté politique au service d'une ambition européenne, qui a permis le sauvetage de l’euro et de nos économies. Nous avions vu quel rôle pouvait jouer l’Union pour la paix, avec la fin de la crise entre la Russie et la Géorgie. Pour les domaines dans lesquels nous devons assumer une plus grande intégration, économique, budgétaire, et fiscale, la convergence avec l’Allemagne est indispensable. De même, nous devons porter une politique industrielle européenne. Les valeurs portées par l'Europe nouvelle doivent être celles d'une droite pragmatique


    L’amélioration du Marché unique.

    Le Marché unique numérique représente un potentiel considérable. Il y a urgence à mieux l'exploiter. L’Europe doit adopter une politique commerciale offensive et des règles européennes pour les marchés publics favorisant l'innovation et l'inclusion sociale.

    Une vraie stratégie de l'Union européenne en faveur du développement durable, de l’Energie

    La préservation de la souveraineté nationale, ne peut plus être seulement nationale, elle doit être aussi européenneNous devons avoir une politique commune de régulation de l'immigration. L’Europe doit clairement et définitivement dire non à la Turquie.


    L’Europe face au défi de la Mondialisation 

    L’Union européenne doit s’adapter au bouleversement induit par la mondialisation et par les défis inhérents à une nouvelle économie fondée sur la connaissance...

    C’est cette vision pragmatique de l’Europe que je vais défendre au nom de l’UMP, pour que l'Europe, en tant qu'acteur mondial, ne soit pas lointaine des français et de européens.

    Je pense me consacrer entièrement à mon mandat, à nos valeurs, nos conceptions, au Futur de l’Europe, à l’Europe que nous voulons…

    Je sollicite l’investiture officielle de l’UMP.

    Je vous remercie de votre soutien à ma candidature.


    «  NOUS DEVONS ÊTRE LE CHANGEMENT QUE NOUS VOULONS VOIR DANS LE MONDE » GANDHI


    Bien à vous,

    Morgane BRAVO

     

  • *Dans les coulisses de "Parole de Candidat" avec Nicolas Sarkozy*

    Lundi 12 mars, Nicolas Sarkozy était l'invité de l'émission "Parole de Candidat" sur TF1. Suivez-le après l'émission en coulisses...

    #NS2012

    @NicolasSarkozy

    http://www.facebook.com/nicolassarkozy.fr

     http://www.lafranceforte.fr

     
    Bien à vous,
    Morgane BRAVO
    http://twitter.com/#!/MorganeBravo

  • *La carte des Sénatoriales est en ligne !...*

     

    Les électeurs des sénateurs

    Le renouvellement de la série 1 concerne 170 sièges sur 348. Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect pour un mandat de 6 ans. La circonscription est le département ou la collectivité d’outre-mer. Comment sont-ils élus ? Par qui ?
     
     
    LA SUITE :

     
     
     
    Bien à vous,
  • *ROGER KAROUTCHI : ETAIT L'INVITE DU NOUVEAU JOURNAL SUR DIRECT 8...*

    ROGER KAROUTCHI ETAIT L'INVITE DU NOUVEAU JOURNAL SUR DIRECT 8, LE 14 JANVIER...

    Bien à vous,

    Morgane BRAVO

  • *Roger KAROUTCHI...92 : Nos Collectivités, Nos Concitoyens et la Démocratie...*

    A la fin du mois de décembre, la Région Ile-de-France a adopté son nouveau budget.


    J’ai naturellement voté contre ce budget, qui réduit d’environ 5% les dépenses d’investissement et augmente encore de 1% un budget de fonctionnement dont j’ai déjà maintes fois dénoncé les excès (saupoudrage associatif, dépenses de communication, interventions de la région dans des domaines très éloignés de ses compétences...).

    L’exécutif de gauche s’était engagé à réduire l’emprunt par rapport à 2010. Il n’en est rien, l’emprunt reste à 900 millions d’euros en 2011 (soit 3 fois la moyenne de 2004-2006), et la dette de la région aura doublé en 5 ans !! Bonjour les remboursements à venir...
    En baissant les crédits d’investissement pour les lycées, l’apprentissage, l’environnement, en ayant des politiques économiques méfiantes envers les entreprises et donc éloignées de la création d’emplois, nous n’allons pas dans la bonne direction.

    En revanche, le gouvernement a décidé, et fait délibérer par le Parlement, des ressources nouvelles pour les transports publics en Ile-de-France. En tant que Président de la Commission des Finances, j’ai obtenu l’accord du Président HUCHON pour qu’un collectif budgétaire soit voté des le début 2011 qui pourrait consacrer 100 à 200 millions d’euros par an supplémentaires pour les transports, notamment pour la rénovation des lignes B et C du RER, le matériel roulant de la ligne A du RER, l’amélioration (enfin) de la ligne 13 du métro, et le renforcement des dessertes en bus.

    Lors de la session budgétaire, un vif incident m’a opposé à l’exécutif à propos de la « critérisation » des aides de la région aux collectivités (en matière de contrats régionaux, d’aménagement, d’environnement, de logement, d’équipements culturels...). En effet, l’exécutif envisage d’écarter des contributions régionales des villes n’ayant pas assez de logements sociaux, celles ayant une capacité fiscale supérieure à la moyenne, celles ne faisant pas assez d’efforts environnementaux... Bref, cette critérisation vise à écarter l’ouest de l’Ile-de-France de toute subvention de la Région !

    En quoi les citoyens des Hauts-de-Seine, qui paient leurs impôts, n’auraient pas le droit à un minimum de retour de leur collectivité régionale pour améliorer leur vie quotidienne ?
    Je ne suis pas opposé à une meilleure péréquation entre les territoires, mais il n’y a aucune raison de ne pas traiter correctement tous les citoyens des Hauts-de-Seine qui eux aussi ont des problèmes de cadre de vie, de logement, de transports, d’emplois. Je vous proposerai très vite des actions pour que les habitants des Hauts-de-Seine ne soient pas les victimes d’une politique injuste et discriminatoire.
    L’égalité des citoyens, c’est aussi cela démocratie...

    Un budget régional en trompe l’oeil !!!


    Un budget qui réduit encore l’investissement et privilégie l’intervention de la Région dans des domaines éloignés de ses compétences. Le tout avec un emprunt qui couvre aujourd’hui 20% du total des dépenses annuelles de la Région, et une dette qui explose...
    Depuis plusieurs années, je demande un programme pluriannuel d’investissements et une réduction de 10% des dépenses de fonctionnement en 3 ans... Nous en sommes encore bien loin.

    ROGER KAROUTCHI

    Ancien Ministre, Président de la Commission des Finances du Conseil Régional, Adjoint au Maire de Villeneuve-la-Garenne.


    Les Interventions...

    Dans le cadre de ses fonctions de Président de la Commission des Finances, Roger KAROUTCHI est aussi intervenu auprès de l’éxécutif Régional en apportant son soutien à plusieurs projets :
    la Validation du PLU de Marnes-la-Coquette;
    les Contrats Régionaux de Chatenay-Malabry et Vaucresson;
    l’amélioration de l’accessibilité à la gare de Saint-Cloud;
    l’amélioration de la situation des lycées des Hauts-de- Seine: le lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, le lycée Jacques Prévert de Boulogne-Billancourt, ...
    la construction d’une résidence sociale à Chatenay- Malabry;
    les crédits pour la rénovation de la ligne B du RER;
    la mise de la seconde phase de mise en oeuvre de l’Agenda 21 de Chatenay-Malabry;
    Ie prolongement de la ligne de bus 73 à la Garenne Colombes;
    la construction d’un centre sportif à Vaucresson;
    l’aménagement d’un équipement socio-culturel à Rueil- Malmaison...

    Bien à vous,
    Morgane BRAVO
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu