Avertir le modérateur

Gaston Kelman, Conseiller Identité nationale auprès d'Eric Besson

***Après trois mois de controverses, le débat sur l'identité nationale touche aujourd'hui à sa fin, avec l'organisation d'un séminaire gouvernemental évaluant les mesures à adopter en la matière. Ce débat a-t-il servi à quelque chose ? "Le 18h" vous propose d'en discuter avec Gaston Kelman, conseiller d'Eric Besson, et Olivier Le Grandmaison, historien qui participe demain à un contre-débat sur les "périls de l'identité nationale". A suivre, l'éclairage de Philippe Dessertine sur les turbulences que connaît aujourd'hui la zone euro. Enfin, Pierre Bonte-Joseph viendra révéler les coulisses de son reportage sur le lancement des élections régionales en région PACA.

08/02/2010

Bien à vous,

Morgane BRAVO

Commentaires

  • Cocorico, Impartialité et Libre-arbitre devraient pourtant être les maître-mots !
    Oui, l’actuel débat sur l'identité nationale parasite tout, alors qu'il aurait pu s'achever en une success story, en répondant favorablement à cette question de fond : Pourquoi refuse-t-on encore aujourd'hui à désigner à des postes d'autorité les Meilleurs d'entre nous ?
    A cet égard, et pour mesurer le peu de chemin parcouru dans notre pays, il convient au besoin de rappeler que le premier Préfet issu de l'immigration fut désigné par le Président Vincent Auriol, en 1945 ! Alors, SVP Messieurs les politiques, je vous invite de tout cœur à ne pas conclure « cette confrontation d'idées » par une simple dérobade, qui consisterait à seulement consolider des mesurettes qui existent déjà. Des mesurettes qui ne sont que de façade puisqu'elles s'imposent d'elles-mêmes. En effet, Oui au service civique, mille fois Oui aux cours d'éducation citoyenne, mais toujours et irrémédiablement aucune proposition visant à désigner à des postes d'autorité les Meilleurs d'entre nous. Vous l’aurez compris, je veux, ici, parler de ces fils et filles d'immigrés en capacité de transmettre à l’opinion publique une image autrement plus flatteuse de ces populations trop longtemps délaissées !
    En effet, force est de constater qu'en dépit des engagements et solennelles promesses de toutes sortes, très peu de places sont réellement « offertes » à de supposés représentants de ces populations. Pire encore, lorsque l'on observe que les personnes retenues, ici ou là, sont bien souvent très loin d'avoir les qualités et le talent nécessaire pour dignement et valablement représenter leurs paires ...
    Enfin et pour conclure, je souhaite aussi indiquer à quel point est déroutant le choix retenu par Monsieur Besancenot, visant à présenter une candidate "voilée" aux régionales, dans le Vaucluse !
    Comment peut-il dignement faire un tel choix, qui revient à faire un bras d'honneur à toutes les communautés, issues de l'immigration, qu'elles soient musulmanes ou pas et qui cherchent désespérément à s'intégrer ?
    Ceci est d'autant plus incroyable que Mr Besancenot est un Homme respecté et respectable.
    Mais, il est vrai que c'est pour lui tellement plus facile de surfer sur ce segment de population, lorsque l'on constate que les partis traditionnels délaissent aussi outrageusement cette large frange de leurs concitoyens ...
    Fait de société d'autant plus incompréhensible qu'une telle mesure serait symbolique et aurait l'avantage de ne pas coûter un kopek au contribuable!
    Bref, et en conclusion, il est peu dire que c'est à ne rien y comprendre, excepté que l’Etat devrait montrer l’exemple !
    F.Mecheri

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu