Avertir le modérateur

***Twitter : Un tiers des députés canadiens y sont, à leurs risques et périls...***


***Malgré les inconvénients, les politiciens persistent à dire que ce réseau social est un bon moyen de rester en contact avec les électeurs et d'autres personnes sympathiques.

OTTAWA - Près d'un tiers des membres du parlement canadien sont montés à bord du wagon Twitter, mais plusieurs en payent le prix, victimes de messages controversés, satiriques ou encore bidon.

Le premier ministre Stephen Harper et le sénateur Mike Duffy, ancien journaliste à CTV, sont au nombre des récentes victimes de ces envois bidon, tandis que la moustache du chef néo-démocrate Jack Layton et le chat du leader libéral Michael Ignatieff ont suscité des messages satiriques.

Pour ce qui est de la controverse, la députée libérale Michelle Simson a dû s'excuser à son homologue conservateur Dean Del Mastro à qui elle avait écrit de prendre de la maturité et de sourire un peu...

Cet incident avait amené le néo-démocrate Charlie Angus à se plaindre que Twitter ramenait les députés au niveau des enfants de neuvième année et de leurs blagues de cafétéria...

Malgré les inconvénients, les politiciens persistent à dire que ce réseau social est un bon moyen de rester en contact avec les électeurs et d'autres personnes sympathiques. Et aussi une façon, pour eux, de faire connaître leurs opinions et leurs initiatives.

La Presse Canadienne
21/11/2009

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu